© Copyright Andy Migevant 2017 - tous droits réservés - T / +33 6 32 63 73 32  - E / andymigevant@gmail.com

    Histoire du design industriel

    12 décembre 2018 /

    Indissociable de la révolution industrielle du XIXème siècle, l’histoire du design prend son élan avec le développement de la production mécanisée.

     

    I. XIXe : du design de série…

    L’innovation technologique, l’usage de la machine, ont permis l’avènement de la production en série. Une rupture entre l’industrie et l’artisanat (1851, Crystal Palace). L’objet courant du design industriel, comme le meuble, a conjugué rapidité d’assemblage, quantité et qualité (ex : 1859, chaise Thonet n°14). Le design industriel a ensuite continué son élan en s’imposant par une esthétique du beau global.

     

    II. 1900-1939 : pour une modernité assumée.

    Le design se généralise et se globalise. De la voiture T de Ford (15 millions d’exemplaires) à la création de logos (1910 AEG, logotype), l’esthétique fait l’identité de la diffusion en et au grand nombre. En effet elle est pensée selon l’idée d’une utilisation intelligente, rationnelle, et de masse. Influencées du cubisme et du futurisme, les lignes sont simples et géométriques. Conjuguent quête théorique et réalité (BAUHAUS; art déco – mixte design industriel et décor du passé). De plus les années 30 prennent ensuite conscience de l’importance de l’esthétique. Exemple succès commercial (design de grande consommation : coccinelle Volkswagen).

     

    III. 1950-1980 : vers un design libéré.

    Véritable course à l’innovation, la 2de Guerre Mondiale donne jour à de nouveaux matériaux (plexiglas). Ils ont fait les objets d’un design libéré, de la reconstruction urbaine et culturelle. En effet le design industriel souligne alors formes simples dans matériaux de synthèse. Anticonformisme, confort, et explosion des couleurs sont les caractères d’un design inventif et libéré, dont les années 70 marquent l’âge d’or.

    IV. Design industriel contemporain: électronique et durabilité.

    Si les années 80 témoignent d’un design soucieux des avancées électroniques, les années 90-2000 mettent en évidence les préoccupations liées à l’environnement. Le « bio-design » apparaît : formes simples et fonctionnelles inspirées de la nature. L’objet et les environnements reflètent les efforts industriels à utiliser des matériaux et des composants durables.

    Catégories